Streaming Gratuit de Films Complets en VF.

23-F: la película

Durée: 105 min, Film: 23-F: la película , Réalisé en 2011
Avec: Paco Tous , Mariano Venancio , Juan Diego , Fernando Cayo , Juan Calot

Loading

Synopsis:

Si le titre de ce film vous parle, alors vous devez être un amateur d’histoire contemporaine. Au cas où vous ne le sauriez pas, on vous informe que '23 F' veut dire 23 février. C’est une abréviation qui est, depuis plusieurs années, utilisée pour faire référence au coup d’État survenu les 23 février 1981 en Espagne. Il s’agit en effet d’un jour particulier dans l’histoire de la démocratie espagnole. Ce long-métrage de Chema de la Peña est parfait pour se commémorer cet évènement qui a ébranlé tout le peuple d’Espagne et l’a tenu en haleine pendant un peu moins de 18h. Il a été diffusé pour la première fois en 2011.

L’année 1981 est gravée dans la mémoire des Espagnoles comme un tournant décisif dans la transition du pays vers un système démocratique.Mais cette transition ne s’est pas faite sans difficulté surtout pour l’Etat qui menait la danse. Le gouvernement a dû lutter en permanence contre quatre éléments majeurs dont le plus important était l’armée. Pour mieux comprendre le coup d’Etat du 23 février 1981 que met en relief cette distribution de Photos de Warner Bros, il s’avère nécessaire de remonter jusqu’en 1977.

L’année 1977 parce que c’est à partir de cette période que les premières étincelles du refus de l’armée d’accompagner le gouvernement dans la marche vers l’instauration de la démocratie se sont faites véritablement remarquer. Il y avait encore dans le rang des forces armées beaucoup d’adeptes du franquisme qui n’étaient pas encore prêts à voir les choses changer. Parmi ceux-ci figure l’illustre colonel Antonio Tejero.

Comme l’histoire le montre, celui va jouer un très grand rôle dans les résistances menées par certains secteurs des forces armées espagnoles contre le régime démocratique que l’État s’efforce de mettre en place. Tejero va d’ailleurs être coffré en 1978 pour une courte duréedesept mois pour avoir organisé l’opération Galaxia qui, soit dit en passant, est une tentative de coup d’État.

Ainsi, pendant que la volonté putschiste gagne du terrain, l’État de son côté est confronté à la gestion d’une crise économique aux origines profondes. Cette crise atteindra d’ailleurs son apogée en 1980et fragilisera au passage le gouvernement étatique qui va perdre beaucoup de ses hommes politiques. C’est en tentant de combler le vide laissé par ces politiques tout en suivant le processus démocratique que le 23 février 1981 l’Etat subit un second coup d’État. Et une fois de plus, on retrouve aux commandes le colonel de la Garde Civile, Antonio Tejero.

En effet, ce jour-là, il sonnait environ 18:21 quand Antonio Tejero s’est introduit dans l’hémicycle où s’étaient réunis les députés dans le but d’effectuer le second vote d’investiture du président du gouvernement. Épaulé par d’autres résistants armés, il s’impose en quelques instants grâce à des coups de feu tirés en l’air. Ce qui lui permet de mettre un terme prématuré à la séance et de prendre en otage tous les occupants de la salle d’audience. Mais ses hommes et lui sont à mille lieu de se douter qu’ils vont bientôt rencontrer un mur, le roi Juan Carlos.

Moyenne: 5.6 (10 Votes)
Votre score:

Critique du film

Ajouter votre commentaire!
Se connecter pour commenter